Que faire si le carrelage est fissuré ?

Comme toute chose, les carreaux ne sont pas éternels. Sous l’action de l’humidité et divers chocs, il faudra remplacer ce matériau avant qu’il ne se détériore complètement. Sachez qu’une seule fissure ou juste un petit éclat peut endommager tout le carrelage. Pour réparer ce type de dégât, voici les informations de base qu’il faut savoir.

Reconnaitre les signes d’un carrelage vieillot

Le premier avertisseur d’un carrelage endommagé est la couleur. Lorsqu’un carreau change de couleur, il faut penser à le changer. Il faut savoir qu’avec le temps, la couleur blanche des carreaux virent au jaune. Ils perdent leur éclat sous l’effet de l’humidité. Par contre, les carreaux de couleur ne se ternissent pas, ils deviennent tout simplement désagréable à regarder.


A un certain moment, les carreaux antidérapants changent aussi d’aspect, ils deviennent glissants et polis. Les matières de fabrication s’usent et la céramique, le marbre et la terre cuite disparaissent de la face supérieure.
Pour finir, un carrelage qui a fini son temps se détache ou se casse automatiquement. C’est le dernier signe qui devrait vous alerter. Dans ce cas-là, vous devez impérativement le remplacer. Pour plus d’économie, gardez les bons morceaux afin de fabriquer des mosaïques dans l’allée du jardin, à la cuisine ou au bord de la piscine.

Les étapes pour remplacer un carreau fendu sans abîmer les autres

Pour commencer, il faut réunir les bons outils à savoir : les carreaux neufs, un marteau, un burin, un couteau, un ciseau de maçon, une perceuse électrique, un décapeur thermique, une colle spéciale carrelage et une meuleuse d’angle. Vous devez également penser à enfiler une tenue appropriée et ne pas oublier de porter des gants, des lunettes de protection et un masque. Ensuite protégez vos meubles à l’aide d’un sac-poubelle bien épais ou avec un autre matériel compact, car les morceaux projetés sont très coupants.


La première étape consiste à gratter le joint du carrelage avec la meuleuse d’angle. Il faut ensuite percer des trous au milieu du carreau endommagé en utilisant la perceuse équipée d’une mèche bien adaptée. Cela permet de briser le carrelage en entier. Ensuite, utilisez le couteau, le ciseau de maçon et même le burin pour décoller les morceaux résistants en exerçant une petite pression allant du centre jusqu’aux bords. Et pour finir, nettoyez bien la surface avant de placer le nouveau matériau.

Comment poser le nouveau carreau ?

Il faut commencer par gratter les restes de colle avec le ciseau et le marteau en évitant les gestes brusques. Vous pouvez également utiliser un décapeur thermique qui ramollit les résidus sur le sol. Passez ensuite l’aspirateur pour que la surface de travail soit bien propre et plane.

Etalez la colle carrelage sur le sol ainsi qu’à l’arrière du carreau avec une spatule. Par la suite, posez doucement ce matériau sur la surface plane en exerçant une petite pression pour bien positionner. N’oubliez pas de placer les croisillons dans les quatre coins afin de matérialiser le joint. Appliquez ensuite une couche de mortier à joint à l’aide d’une raclette, une fois que la colle est bien sèche. Si vous voulez, vous pouvez lisser le joint.
Après quelques heures, passez une éponge légèrement humide par-dessus le carrelage. Cela permet de nettoyer les résidus en surplus et d’avoir un éclat brillant.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *