Avantages et inconvénients du carrelage en terre cuite

Les carreaux en terre cuite sont très populaires. On le retrouve comme revêtement de sol dans les intérieurs aussi bien traditionnels que contemporains. C’est parce qu’ils présentent de nombreux avantages. Néanmoins, quelques inconvénients sont également au rendez-vous.

De quoi s’agit-il ?

Les carreaux en terre cuite sont fabriqués avec de l’argile et du sable. Ces deux composants sont mélangés puis cuits au four à une température avoisinant les 900 °C. La couleur des carreaux va dépendre de celle de l’argile, mais aussi de la température et la durée de la cuisson. Le résultat donne lieu à un revêtement poreux et très élégant.

Avantages des carreaux en terre cuite

Le principal avantage des carreaux en terre cuite c’est bien sur le fait qu’ils sont très esthétiques. Il est parfaitement possible de les accorder avec un intérieur design et moderne. Peu importe la déco intérieure, le résultat est toujours magnifique. Ce type de carrelage est également très robuste et durable dans le temps. Il présente également le gros plus d’être compatible avec l’installation d’un système de chauffage au sol.

Quels sont les inconvénients ?

carrelage en terre cuite

Un des gros défauts du carrelage en terre cuite c’est que pour être vraiment au top de ses performances, il a besoin d’entretiens spécifiques. Les carreaux ont notamment besoin d’un traitement hydrofuge juste après que les joints aient été posés. Côté résistance, ils sont très poreux et donc assez peu résistants aux taches. Une fois encore, il faudra les traiter contre les souillures et les saletés qui pourraient laisser des traces.

Conseils pour le choix et l’entretien

Il est conseillé d’opter pour les carreaux de petit format, car ceux de grand format on tendance à se fissurer plus facilement. Il faut également choisir en fonction de la pièce. On distingue deux types de carreaux en terre cuite : nous avons les carreaux de type « émaillé » qui sont plus résistants à l’humidité et donc plus adaptés aux salles de bain et autres pièces humides. Ensuite, nous avons aussi les carreaux de type « non émaillé » que l’on retrouve surtout dans le salon ou la cuisine

.Pour ce qui est de l’entretien, le carrelage en terre cuite nécessite d’être traité contre l’humidité. Dans le cas contraire, il ne pourra pas être au top de ses performances et risque de se fragiliser très vite. Attention cependant à ne pas utiliser n’importe quel produit, au risque d’aggraver les choses. Il faut savoir que la plupart des produits nettoyants proposés sur le marché ont tendance à encrasser ou ternir la terre cuite.

carrelage terre cuite emaille
carrelage terre cuite émaillé

Heureusement, plusieurs solutions de nettoyage naturelles existent : l’eau pure, le savon noir, les cristaux de soude, le bicarbonate de soude, le dentifrice… Et pour détacher le sol, il suffit de verser un peu de farine sur la tache d’huile, puis balayer le tout avant de laver le sol.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *